Charles IX

Charles IX

Après le court règne de François II, son frère Charles IX lui succède en 1560. Il n'est âgé que de 10 ans, et le pouvoir est de fait exercé, jusqu'en 1570, par sa mère Catherine de Médicis. Ces années sont marquées par des troubles intérieurs. Le massacre de protestants à Wassy. Les victoires catholiques de Rouen et de Dreux (1562-1563). Puis les victoires protestantes de Jarnac et de Moncontour (1569). Tout cela malgré l'action conciliatrice de la Régente. Le traité de Saint-Germain (août 1570) devait ramener la paix entre catholiques et protestants; mais l'influence exercée sur le jeune roi par Huguenot Coligny et par le milieu réformé décide Catherine de Medicis et le parti catholique à obtenir de Charles IX le tristement célèbre massacre des protestants le jour de la Saint-Barthélémy (24 août 1572). Après l'échec de la tentative d'assassinat de Coligny, le 22 août, le tocsin de Saint-Germain l'Auxerrois appel à l'éxecution sommaire d'environ 3 000 huguenots venus à Paris assister au mariage de Marguerite de Valois (fille d'Henri II) et d'Henri de Navarre (le futur Henri IV). Charles IX meurt deux ans après sans héritier mâle légitime.

Retour à l'accueil